Le vent des fous

13,00

Le vent des fous

En cette année 1876, la ville de Rodez traverse des moments difficiles. Des cambriolages inexpliqués se produisent dans les maisons cossues des notables de la ville, rendant toute réception risquée et dangereuse. La police, en l’occurrence le commissaire Reynouard et l’inspecteur Levasseur ne parviennent pas à mettre la main sur les malfaiteurs malgré les admonestations du maire et du préfet. De plus, dans l’enceinte sinistre de l’asile d’aliénés de Rodez, il semble qu’un criminel sans scrupule sévit.

En stock

Catégorie :

Description

Le vent des fous

En cette année 1876, la ville de Rodez traverse des moments difficiles. Des cambriolages inexpliqués se produisent dans les maisons cossues des notables de la ville, rendant toute réception risquée et dangereuse. La police, en l’occurrence le commissaire Reynouard et l’inspecteur Levasseur ne parviennent pas à mettre la main sur les malfaiteurs malgré les admonestations du maire et du préfet. De plus, dans l’enceinte sinistre de l’asile d’aliénés de Rodez, il semble qu’un criminel sans scrupule sévit. L’infirmière qui dénonçait les pratiques étranges du directeur de l’établissement et l’internement abusif de certains « pensionnaires » est retrouvée morte. Bien qu’on veuille le convaincre du contraire, l’inspecteur est persuadé qu’il s’agit d’un crime. Contre l’avis de sa hiérarchie, il mène une enquête semée d’embûches parmi les pauvres fous et le personnel soignant parfois aussi inquiétant que les malades eux-mêmes. Menant ses investigations en parallèle, il intervient aussi bien dans les soirées mondaines organisées dans les châteaux et demeures de la ville que dans les sombres ruelles où se terre une population misérable. Pendant ce temps, Flora, son amour impossible, prend tous les risques pour secourir une jeune fille emprisonnée de force. De nombreuses questions se posent au détective : La jeune protégée de Flora souffre-t-elle réellement d’une maladie mentale ? Qui a intérêt à la maintenir enfermée ? Qui a voulu faire taire son infirmière ? Y’a-t-il un rapport entre les événements de l’asile et les cambriolages ? Face à des criminels prêts à tout, l’inspecteur doit faire preuve de pugnacité pour parvenir à la vérité sans oublier de mettre la main sur les cambrioleurs qui terrorisent les braves gens de la cité.

Ses recherches dans le désolant décor de l’asile lui permettent de mieux comprendre la prise en charge balbutiante des malades mentaux à l’aube de la Troisième République alors que la psychiatrie n’a pas encore pignon sur rue. Et, avant que l’enquêteur ne mette enfin hors d’état de nuire les criminels, Rodez entend mugir dans ses rues le terrible « vent des fous »…

Les personnages (les mêmes qu’aux tomes 1 et 2 plus ceux du tome 3) – cliquez ici

Les recherches – cliquez ici

Extrait – cliquez ici

Informations complémentaires

Poids0.500 kg

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Le vent des fous”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut